Conseils sur la nutrition et le mode de vie pour vaincre la fatigue

Vous sentez-vous constamment fatigué ? C'est courant, mais ce n'est pas normal !

La fatigue est une sensation de lassitude, d'épuisement et/ou de manque d'énergie. Il s’agit d’un symptôme plutôt que d’une maladie ou d’un trouble spécifique. Les personnes fatiguées se sentent fatiguées à la fois physiquement et mentalement et ont généralement des réflexes ralentis et des fonctions réduites dans la vie quotidienne. Les estimations varient, mais on estime que jusqu'à 60 % des patients visitant leur professionnel de santé primaire se plaignent de fatigue. La fatigue est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes : les femmes sont touchées presque deux fois plus souvent que les hommes.

Les causes courantes incluent :

  • Régime alimentaire déficient
  • Anémie (carence en fer, acide folique et/ou B12)
  • Surrénales fatiguées (hypoactivité surrénalienne)
  • La maladie d'Addison
  • Hypothyroïdie subclinique ou clinique
  • Hypoglycémie, dérégulation du BGL et/ou diabète
  • Troubles du sommeil, tels que l'INSOMNIE, l'apnée du sommeil ou le syndrome des jambes sans repos
  • La douleur chronique
  • Troubles inflammatoires de l'intestin – par exemple, maladie cœliaque, maladie de Crohn, SCI
  • Stress et anxiété
  • Dépression
  • Polluants et contaminants environnementaux possibles
  • Toxicité intestinale et/ou dysbiose
  • Allergies alimentaires

Conseils diététiques

Les directives alimentaires qui peuvent aider à gérer la fatigue sont les suivantes :

  • Une charge toxique sur le corps peut contribuer à la fatigue. Je recommande une détox douce (que vous pouvez retrouver dans mon programme en ligne ici ). Il est fortement recommandé de s'occuper de l'intestin et du foie en cas de fatigue (avec les conseils d'un nutritionniste).
  • Adoptez une alimentation saine : augmentez la quantité de fruits, de légumes, d’aliments complets, de produits laitiers faibles en gras et de viandes maigres dans votre alimentation. Réduisez la quantité d’aliments riches en graisses, en sucre et en sel.
  • Choisissez un supplément de bonne qualité sous la direction d’un professionnel de la santé.
  • Évitez les aliments raffinés, le sucre, la caféine, l'alcool, les graisses saturées, les produits laitiers et les céréales contenant du gluten.
  • Augmentez les légumes frais, les légumineuses, les grains entiers (sans gluten), les protéines et les acides gras essentiels (noix, graines et poisson d'eau froide).
  • Buvez beaucoup d’eau – un corps déshydraté fonctionne moins efficacement.
  • Soyez prudent avec la caféine : une ou deux boissons contenant de la caféine (comme du café ou du thé) par jour peuvent stimuler l'énergie et la vigilance mentale. Cependant, les gros consommateurs de caféine (plus de six verres par jour) sont sujets à l’anxiété, à l’irritabilité et à une diminution des performances. Je vous recommande de prendre un café si vous le devez, avant 10h.
  • Prenez un petit-déjeuner – la nourriture stimule votre métabolisme et donne au corps l’énergie à brûler. Le cerveau dépend du glucose comme carburant, alors choisissez des aliments riches en glucides pour le petit-déjeuner, comme des céréales ou du pain complet.
  • Ne sautez pas de repas : rester trop longtemps sans nourriture fait baisser le taux de sucre dans le sang. Essayez de manger régulièrement pour maintenir votre niveau d’énergie tout au long de la journée.
  • N'interrompez pas votre régime. La variété alimentaire réduite du régime crash typique prive également le corps de nutriments tels que les vitamines, les minéraux et les oligo-éléments.
  • Ne mangez pas trop : les repas copieux peuvent drainer votre énergie. Au lieu de manger trois gros repas par jour, essayez de manger six mini-repas pour répartir plus uniformément votre apport en kilojoules. Cela se traduira par des niveaux de sucre dans le sang et d’insuline plus constants.
  • Les femmes qui ont leurs règles sont sujettes à une carence en fer qui peut dégénérer en anémie si elle n'est pas traitée. Assurez-vous que votre alimentation comprend une gamme d’aliments riches en fer tels que la viande rouge maigre et les légumes à feuilles vertes.

Conseils de style de vie

  • Assurez-vous de dormir suffisamment, régulièrement et de manière constante chaque nuit. 7 à 8 heures au moins !
  • Une relaxation efficace est essentielle – essayez quotidiennement des techniques telles que le yoga, la méditation ou la respiration profonde. Je fais ça!
  • Il est important de maintenir un horaire de travail et personnel raisonnable. Fixez vos limites et respectez-les. Sentez-vous à l’aise en disant « Non ».
  • Augmentez l’activité physique – l’activité physique augmente les niveaux d’énergie, tandis qu’un mode de vie sédentaire est une cause connue de fatigue.
  • Évitez la consommation d’alcool et de drogues.
  • Limitez la caféine – trop de caféine, surtout le soir, peut provoquer de l’insomnie. Limitez les boissons contenant de la caféine à 2 ou moins par jour et évitez ces types de boissons après le déjeuner.
  • Apprendre à ne rien faire est utile. L’un des inconvénients de la vie moderne est le besoin de nous élever vers des sommets plus grands et meilleurs. Un mode de vie trépidant est épuisant. Essayez de prévoir quelques heures supplémentaires dans votre semaine pour simplement vous détendre et passer du temps. Si vous ne trouvez pas quelques heures de plus, il est peut-être temps de repenser vos priorités et vos engagements.
  • Encouragez à vous amuser davantage ! Le rire est l’un des meilleurs boosters d’énergie qui soient.